Motorstorm Apocalypse

Victime de la route

Testé sur PS3.

Voici pour une fois un produit dont l’appellation ne ment pas... « Motorstorm Apocalypse » est un jeu de courses d’un type tout à fait particulier: oubliez les reconstitutions minutieuses et bénédictines de licences telles que « GT » ou « Forza » et préparez-vous à une expérience marquée du sceau de l’irréalité la plus roborative...

Le scénario faire-valoir (par lequel on peut suive les évolutions de trois pilotes différents) limite son utilité à la réalisation d’un monde fictif dans lequel des fous du volant se poursuivent à toute allure dans des zones urbaines en proie à l’apocalypse susnommée. Réellement en proie: les rues de la cité que vous parcourrez en camion, en voiture, ou à moto ont la fâcheuse tendance – pour cause d’intempéries de fin du monde, nous dit-on – à se volatiliser, à se défoncer, voire à disparaître sous les gravats d’un gratte-ciel qui s’effondre sous vos yeux.

Très étonnante expérience donc que celle de piloter sur des circuits en perpétuelle mutation, où des explosions inopinées remodèlent les tracés de fond en comble et pour lesquels les développeurs ont rivalisé de surréalisme et de nervosité ( la course sur toits – et ses plongeons afférents – a été fort appréciée).

Pour que l’expérience en vaille la peine, il fallait que la réalisation soit à la hauteur: c’est heureusement le cas. Les décors – et surtout leur dynamique d’effondrement – sont au bénéfice d’un impressionnant pouvoir d’immersion: l’auteur de ces lignes s’est à plusieurs fois surpris en train de rentrer la tête dans les épaules au détour d’un virage...

Note: 4 / 5

Publicité