Istanbul, les Philippines, le Tibet, l’Himalaya... Le moins que l’on puisse dire, c’est que le deuxième opus de Uncharted fait voyager. Car découvrir la légendaire ville de Shambhala, ça se mérite. Une invitation qui ne pouvait que tenter le chasseur de trésors Nathan Drake et n’importe quel amateur du genre, car cette exclusivité PS3 représente tout simplement l’un des meilleurs jeux d’action/aventure actuellement sur le marché, avec en supplément des parties plate-forme, de l’infiltration et du tir à la troisième personne. Une variété de situations agrémentées d’un grand méchant bien patibulaire et défiguré. Car la course à la terre promise ne se fera pas toute seule. Des amis viendront rejoindre Drake dans sa quête. Des ennemis aussi. Beaucoup d’ennemis. Amour, trahison et gros calibres, tels pourraient être les maîtres-mots d’une histoire qui sent bon les Indiana Jones modernes. Uncharted 2 ne se gêne d’ailleurs pas pour faire plusieurs clins d’œil aux films de Steven Spielberg, et à d’autres, comme Mission Impossible. Si bien que le côté action domine le plus souvent.

Des graphismes époustouflants, un scénario prenant, une prise en main aisée et une intelligence artificielle qui répond du tac au tac: Uncharted a tout pour lui. Quelques mouvements de caméra parfois un peu mal coordonnés pourraient apporter une petite ombre au tableau. Un détail. Rien de bien grave en vérité. De plus, le jeu offre également la possibilité de se mesurer en ligne à 10 contre 10.

Déjà un classique.

Note: 4,5 sur 5