Jour J, vendredi pour la quinzaine de collaborateurs de webdo.ch, le centre de compétence Internet de Ringier Romandie. Il marquera le lancement de sa nouvelle formule, avec à la clef, des changements techniques, visuels et de contenu.

«Nous avons harmonisé les pages d'accueil des sites (hebdo.ch, illustre.ch, dimanche.ch et edelweissmag.ch qui seront lancés sur le Net à cette occasion, ndlr.), explique Nicolas Willemin, responsable de l'équipe. Elles auront toutes la même colonne sur la gauche de l'écran. Nous avons aussi changé de graphisme en abandonnant le rouge et blanc pour un logo dans les bleus», et créé un slogan «Info et services depuis 1995», histoire de jouer entre notre ancienneté – nous fûmes les premiers à nous lancer – et un graphisme plus moderne.»

Les contenus ont été réorganisés avec d'une part un meilleur renvoi aux titres du groupe et de l'autre une organisation par thèmes. Tous ont été rebaptisés en mettant l'accent sur la marque Webdo, avec webdopress (base de données de la presse à travers le monde), webdociné (regroupement des critiques parues dans les différents titres du groupe), webdotech et webdojo (consacré respectivement à la vie du Web et à son design). Pour l'heure l'apport rédactionnel de l'équipe de Webdo restera assez modeste.

Cette réorganisation a été initiée par Ringier Romandie, mais elle s'inscrit dans la stratégie de développement des activités Internet du groupe. Elle devrait du reste se poursuivre dans les mois à venir, «pour tout ce qui est lié aux services, précise Nicolas Willemin. Notamment avec la culture et la création d'un agenda, mais aussi les loisirs, la gastronomie, le tourisme et peut-être les petites annonces de rencontre».

D'autres projets sont à l'étude, tant sur Internet que sur papier, avec notamment le lancement sur la Toile de Montres Passion ainsi que la possible transformation de TV8 en un magazine télévision et multimédia. Il remplacerait alors le défunt périodique Webdomag. Pour marquer le lancement de sa plate-forme nouvelle formule, Ringier Romandie n'a pas lésiné sur les moyens en encartant depuis une semaine plus de 340 000 guides Internet dans ses diverses publications.