Editorial

Apple lâche l’horlogerie, pas les poignets

La marque au fruit croqué abandonne ses modèles les plus luxueux pour se concentrer sur les fonctionnalités sportives. Pour autant, les horlogers suisses ne doivent pas se reposer trop vite sur leurs lauriers

Victoire! Un rayon de soleil a percé le ciel orageux qui plombe depuis des mois l’humeur des horlogers suisses de luxe. En dévoilant la deuxième mouture de sa montre connectée et ses nouveaux prix, Apple leur a envoyé un message réconfortant: elle se distancie de leurs plates-bandes.

Révolu, le temps du gadget en or massif qui permet de connaître le nombre de pas effectués dans la journée pour le prix d’une Audemars Piguet (un peu plus de 17’000 francs). Les deux principales améliorations de sa nouvelle montre (GPS intégré et résistance à l’eau) indiquent que ses produits s’adresseront surtout aux sportifs. Et le prix maximum de l’Apple Watch a été divisé par dix.