Archéologie

«Les cités englouties font prendre conscience de la fragilité de toute civilisation»

Alors que s’ouvre au Musée Rietberg l’exposition sur les Mystères d’Osiris, l’archéologue sous-marin Franck Goddio revient sur les découvertes dans les cités englouties de Thônis-Héracléion et Canope qui ont permis de compléter l’histoire de l’Egypte Ancienne et de faire la lumière sur les rites des pharaons

Depuis 1992 l’équipe de l’archéologue sous-marin Franck Goddio sillonne la mer au large du littoral égyptien à la recherche de trésors historiques. Leurs découvertes ont permis de reconstituer le grand port d’Alexandrie, ont fait ressurgir du fond marin les vestiges des cités submergées de Thônis-Héracléion et Canope et ont mis en lumière les rites ténébreux des pharaons. Alors que s’ouvre à Zurich l’exposition sur les Mystères d’Osiris, Franck Goddio revient sur ses aventures sous l’eau, les trouvailles qui ont enrichi l’histoire et les énigmes qu’il reste à élucider.

Le Temps: A la lumière des dernières découvertes, les Mystères d’Osiris, l’un des mythes fondateurs de l’Egypte ancienne, semblent-ils moins obscurs?