Portrait

Jean-Claude Bastos, le Suisse qui gère les milliards de l’Angola

Conseillé par plusieurs figures économiques helvétiques, le financier est l’un des hommes d’affaires qui comptent le plus en Angola. Associé au fils de l’ancien président Dos Santos, il gère depuis Zoug le fonds souverain du pays. Et gagne énormément d’argent

Il a 50 ans mais en paraît 10 ou 15 de moins. Jean-Claude Bastos est un bourreau de travail, un monstre d’énergie – et un nom qui compte de plus en plus dans l’économie suisse et en Afrique.

D’origine soleuroise et fribourgeoise, le patron angolo-suisse du fonds zougois Quantum Global est devenu ces dernières années l’un des plus gros investisseurs privés en Angola, grâce à des connexions directes avec la présidence.