diplomatie

Ignazio Cassis promeut «un corridor de dialogue avec l’Italie»

Le nouveau chef du département des Affaires étrangères a brisé la tradition en préférant l’Italie à l’Autriche pour sa première visite à l’étranger. L’occasion de rappeler l’amitié liant les deux pays

Ignazio Cassis a choisi l’Italie pour son premier déplacement international, moins d’un mois après son élection. Le nouveau chef du département des Affaires étrangères (DFAE) a rencontré mardi à Rome son homologue italien, Angelino Alfano, durant une heure.

«Je souhaite par cette visite ouvrir un corridor de sympathie et de dialogue avec l’Italie», a déclaré le conseiller fédéral. Pour souligner l’importance qu’il accorde au voisin du sud, le Tessinois a rompu avec la tradition qui veut qu’un nouveau membre du Conseil fédéral se rende d’abord en Autriche.