Industrie

Un petit empire industriel va naître à La Chaux-de-Fonds

Actifs dans l’immobilier, l’industrie et l’informatique, trois groupes du haut du canton de Neuchâtel vont unir leurs forces. Un bâtiment à 35 millions de francs sera inauguré début 2018

Ils sont trois, autour d’une table encombrée d’expresso. Une fois lancés, Raffaello Radicchi, Bertino Checola et Vladimiro Zennaro pourraient parler des heures de leur projet. Ces dernières années, chacun s’est bâti un petit royaume dans les montagnes neuchâteloises. Ils sont désormais sur le point d’édifier un empire. Début 2018, plusieurs de leurs entreprises vont se rassembler physiquement dans un gigantesque bâtiment industriel à la sortie de La Chaux-de-Fonds. «Unis, on est plus forts», lâche, comme une évidence, Vladimiro Zennaro.

A eux trois, les «Industriels du Sentier», comme ils se surnomment, détiennent une trentaine d’entreprises, réalisent des dizaines de millions de chiffre d’affaires (essentiellement dans l’horlogerie) et emploient près de 400 personnes. Dans leur nouveau paquebot de 14 000 mètres carrés devisé à 35 millions de francs, cela bouillonne déjà du rez-de-chaussée (on y trouve un laser de plusieurs tonnes) à l’attique (un Data Center y renfermera 70 racks informatiques) en passant par les étages (des kilomètres de rayonnages remplis d’outils horlogers). Ce projet a été décidé il y a cinq ans, autour d’une fondue, en marge d’un match de hockey du HCC.