enquête

Gucci est soupçonné d'évasion fiscale en Italie

Le groupe de luxe aurait déclaré des activités en Suisse qui ont été menées en Italie. Des perquisitions ont eu lieu la semaine passée à Milan et dans d'autres bureaux

Le géant du luxe italien Gucci, fer de lance du groupe Kering, a confirmé lundi des perquisitions menées la semaine dernière dans ses bureaux en Italie, où la justice enquête sur des soupçons d'évasion fiscale.

«Suite à un article concernant un contrôle conduit par la police fiscale locale dans les bureaux de Gucci à Milan et à Florence, Gucci confirme coopérer activement avec les autorités, et est confiant dans la régularité et la transparence de ses opérations», a réagi la maison de mode lundi matin.