PORTRAIT

Nadir Solenghi, un patron électro 

L’entreprise fribourgeoise Sottas, spécialiste du métal, videra et transformera sa halle de production en salle de concert géante. Plus de 20 000 personnes sont attendues au Highway Festival du 7 au 9 décembre

«Il va falloir déplacer 600 tonnes de matériel, installer un bar, une scène de 30 mètres de large et mettre en place la sono et l’éclairage, tout cela en trois jours chrono», explique Nadir Solenghi, le patron du groupe Sottas qui fait visiter son entreprise au pas de course. Durant trois jours, l’entreprise prévoit de transformer sa halle de production en salle de concert géante. Une sorte de Palexpo version fribourgeoise.

Près de 25 000 personnes sont attendues à Bulle pour assister au Highway Festival. Fatal Bazooka, Manau, Joey Starr, Don Diablo, Alan Walker, W&W ou Lost Frenquencies se produiront du 7 au 9 décembre au sein la PME. Pour l’heure, ce sont surtout les décibels des meules automatiques qui se font entendre. Dans l’usine Sottas, les charpentes métalliques de plus de 30 mètres ou les immenses façades vitrées laisseront place à une horde de fêtards qui danseront jusqu’à 5 heures du matin.