histoire

Johnny Hallyday, une passion si française

Le chanteur décédé cette nuit incarnait tous les paradoxes du pays qui l’avait à la fois couronné roi du rock’n’roll et de la chanson française. Un rebelle politiquement très conformiste, rejeté puis courtisé par les élites intellectuelles, capable de proclamer son amour de l’Amérique et de l’argent sans jamais rompre avec son public populaire