série TV

Elisabeth Moss, femme de l’année

Arte diffuse dès ce jeudi la deuxième saison de «Top of the Lake», la série de Jane Campion. Après son rôle de résistante dans l’anti-utopie «The Handmaid’s Tale» et celui de journaliste coriace dans le film «The Square», l’actrice de 35 ans incarne une belle forme d’affirmation féminine

Dans la série Top of the Lake de Jane Campion en 2013, une scène étonnante se déroule dans un bar enfumé de Nouvelle-Zélande. Robin (Elisabeth Moss), une spécialiste des crimes sexuels, enquête sur la disparition d’une gamine de 12 ans, enceinte. Les spectateurs ont appris qu’elle-même a été violée, ado, dans cette ville. Dans le bar ce soir-là, elle joue aux fléchettes avec un homme du coin. L’un de ses violeurs est dans la salle. L’air vicié est saturé de testostérone. Elle harangue la meute de mâles, puis lance une fléchette dans l’épaule de son adversaire. Aïe.

Top of the Lake revient ce jeudi sur Arte pour sa deuxième saison, China Girl, et avec elle, Elisabeth Moss en femme hantée autant que coriace. Gâchée par une surenchère finale, la première Top of the Lake avait au moins offert un contexte original, et ce beau personnage de Robin.