Russie

«Supplié» de se représenter, Vladimir Poutine briguera un quatrième mandat

Le président a dissipé mercredi les maigres doutes qui pouvaient exister sur son intention de rester au pouvoir jusqu’en 2024

Vladimir Poutine a choisi mercredi un cadre traditionnel (et soviétique sur les bords) pour mettre fin au secret de polichinelle: une rencontre avec des ouvriers le suppliant de se présenter pour un quatrième mandat de président le 18 mars prochain. Plusieurs médias indépendants russes avaient vendu la mèche mercredi matin, citant des sources au sein de l’administration présidentielle.

C’était la première apparition de Vladimir Poutine depuis plusieurs semaines dans un contexte où il pouvait faire face à des questions «imprévues». Une manière de faire monter la nervosité au sein de l’élite, mais aussi de démontrer sa nonchalance envers un scrutin contrôlé de bout en bout par le Kremlin et qu’il est certain de remporter.