Turquie

Une visite historique turque sous tension en Grèce

Après avoir critiqué le découpage du patrimoine byzantin et plus largement le Traité de Lausanne de 1923, le chef d’Etat turc a suscité «la préoccupation» d’Athènes

Le président de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan, entame jeudi un déplacement historique en Grèce supposé accélérer le réchauffement entre deux voisins aux profonds différends.

Après plusieurs décennies de rapports houleux qui ont même failli dégénérer en affrontement en 1996, les deux pays ont entamé un dégel, commencé en 1999 par l’aide d’Athènes à la Turquie après un séisme ayant dévasté Istanbul. Les relations sont aujourd’hui relativement cordiales.