Industrie

General Electric supprime 1400 emplois en Suisse

Le déclin des turbines pour centrales électriques frappe durement les sites argoviens, qui emploient quelque 4500 personnes. Dans le monde, 1200 postes seront supprimés

General Electric réduit massivement ses effectifs en Suisse. Le géant industriel américain, qui a déjà annoncé vouloir biffer 900 postes sur ses sites argoviens, va en supprimer 1400 de plus d’ici à deux ans au sein de son unité GE Power, qui compte près de 4500 salariés répartis sur sept sites. Cette décision s'inscrit dans un plan mondial de réduction d'effectifs qui va toucher 12000 personnes chez GE Power, vient d'annoncer le groupe américain.

Cette unité fabrique essentiellement des turbines à vapeur et à gaz pour les centrales électriques, selon la NZZ. Mais les centrales à gaz n’ont plus la cote dans les pays développés, l’hydraulique (pour lequel GE fabrique des turbines et des générateurs) est en crise, alors que le marché des pays en développement est saturé.