Opinion

La femme derrière le Nobel suisse de chimie Jacques Dubochet

OPINION. Prix Nobel de chimie 2017, le Suisse Jacques Dubochet recevra sa récompense ce dimanche à Stockholm. Sa réussite doit beaucoup aux conseils d’une pionnière, Janine Séchaud, récemment disparue, rappelle la professeure de biologie cellulaire Sandra Citi. Témoignage

Janine Séchaud faisait partie de l’équipe de pionniers de la biologie moléculaire à Genève. Elle est décédée le 7 juillet 2017, fauchée par une voiture sur un passage piéton, près du Jardin anglais.

Sans faire de bruit, Janine Séchaud a contribué à former de nombreux professeurs et professeures suisses, parmi lesquels le Prix Nobel 2017 de chimie, Jacques Dubochet, qui s’en souvient ainsi: