Hommage

Sur les Champs-Elysées, le dernier feu Hallyday

C’est sur la célèbre avenue parisienne que sera rendu, samedi, l’hommage populaire à Johnny Hallyday en présence du président Emmanuel Macron. Les obsèques du chanteur auront lieu dans la foulée à l’église de la Madeleine.

Il avait allumé le feu le 14 juin 2000 devant une immense foule de fans massée sur le Champ-de-Mars, au pied de la tour Eiffel. Samedi, c'est une tout autre flamme qui embrasera l'avenue des Champs-Elysées: la flamme du souvenir et du recueillement, pour un convoi funéraire hors du commun, suivi par un cortège de bikers et de motards. Lequel partira de l'Arc de triomphe pour rejoindre la place de la Concorde, puis l'église de la Madeleine. L'ultime demeure du chanteur pourrait ensuite être l'île antillaise de Saint-Barthélemy, où il possédait une luxueuse villa. 

Point d'orgue de cette cérémonie d'adieu parisienne à Johnny Hallyday, décédé dans la nuit de mardi à mercredi dans sa résidence de Marnes-la-Coquette: une prise de parole à La Madeleine d'Emmanuel Macron, qui sera accompagné de son épouse Brigitte. Le président de la République, né en 1977 soit l'année du tube «J'ai oublié de vivre», avait rendu rendu hier un long et émouvant hommage au chanteur disparu: «Nous n’oublierons ni le nom, ni la gueule, ni la voix, ni surtout les interprétations qui, avec ce lyrisme brut et sensible, appartiennent aujourd’hui pleinement à l’histoire de la chanson française» affirme le communiqué élyséen.