Marketing

Les horlogers se mettent au Big Data

Internet, l’e-commerce et désormais le traitement des données mettent à l’épreuve le modèle commercial des marques. A La Chaux-de-Fonds, les Journées du marketing horloger l’ont confirmé: la transformation numérique ne fait que commencer

L’homme est en costard-cravate, dans un bureau, face à son ordinateur. Il annonce: «On va traiter les données.» Dans la foulée, avec une prise électrique dans la main, il interroge ses collègues: «Quelqu’un sait où on branche ce machin?»

La caricature est de Caroline Rutz, dite Caro, la dessinatrice de presse invitée jeudi à disséminer ses traits d’humour sur grand écran, durant la Journée internationale du marketing horloger (JIMH).