Chronique

Les préoccupations des Suisses en question?

OPINIONS. La semaine dernière paraissait une étude sur les principales préoccupations des Suisses. Les résultats sont intéressants à plus d’un titre car les thèmes qui tracassent nos concitoyens ne sont pas forcément ceux qui surgissent de prime abord, analyse notre chroniqueuse Marie-Hélène Miauton

Depuis plusieurs années, Credit Suisse mène une étude barométrique sur les préoccupations des Suisses. Lorsqu’on leur demande de citer spontanément leurs principaux soucis, les 1000 citoyens interrogés placent en premier le risque de chômage, puis l’AVS et la santé ex aequo, suivies par nos relations avec l’UE, la bonne marche de l’économie et la protection de l’environnement. Il s’agit là des sujets récurrents qui alimentent les colonnes des médias ou les émissions des radios et télévisions et qui viennent donc en premier à l’esprit. En revanche, la question de l’immigration n’arrive qu’en dixième position avec un score très faible de 11%. Mais ce n’est pas vraiment cela!

En effet, dès qu’on soumet aux sondés un jeu de 37 cartes, chacune mentionnant un thème spécifique, et qu’on leur demande de retenir les cinq qui leur semblent les plus importants pour la Suisse aujourd’hui, voilà que l’immigration et l’asile remontent en force avec respectivement 35% de citations et 19%. A noter que si cette problématique n’était pas artificiellement séparée en deux items, ce qui n’est le cas pour aucun des autres, le sujet de la présence étrangère serait sans doute en tête, avec l’AVS et le chômage crédités chacun de 44%.