Boire et manger

Jean-Claude Biver, pour l’amour du vin

Le président de Hublot a été officiellement nommé commandeur de l’Ordre des vins vaudois vendredi 22 décembre à Lutry. Une mission d’ambassadeur taillée sur mesure pour ce passionné de grands crus

Le vin, le football, le show-biz: Jean-Claude Biver a depuis longtemps aussi investi son énergie dans d’autres secteurs que celui de l’horlogerie, avec un flair imparable. Pour ce petit-fils de vigneron beaujolais, les cépages détiennent plusieurs points communs avec les mécaniques de précision. Des mains de Pierre Keller, son ami de toujours, le président de Hublot et du pôle horloger LVMH a reçu vendredi 22 décembre les insignes de commandeur des vins vaudois. Une «médaille du cœur» pour cet ambassadeur hors norme.

Sur les hauteurs du Domaine du Daley, à Lutry, l’homme de 68 ans assume sa nouvelle charge avec bonhomie. «J’ai désormais une responsabilité de promotion, sourit-il, un verre de pinot noir à la main. Faire rayonner les vins vaudois à l’étranger mais aussi en Suisse. On l’oublie souvent, mais le travail commence ici des deux côtés de la Sarine.» A sa boutonnière, une petite grappe de raisin métallisée. Face au Lavaux, sa «deuxième maison», où il rêve d’une «cuvée trois soleils», il évoque l’avenir: «Il y a tant à faire dans ce lieu. Alors que j’aborde la fin de ma vie, c’est un honneur d’être associé à ce qui commence.»