Justice

La justice française ouvre une enquête contre Epson pour «obsolescence programmée»

Le fabricant d’imprimantes fait l’objet d’une plainte, qui l’accuse notamment de bloquer des cartouches d’encre, même si elles ne sont pas vides

Une enquête préliminaire pour «obsolescence programmée» et «tromperie» visant le fabricant japonais d’imprimantes Epson a été ouverte le 24 novembre en France, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

Lire aussi: Obsolescence programmée: voici l’ordinateur irréparable