France

Comment Macron prépare sa rentrée 2018

Le plus jeune président de la Ve République veut rompre les habitudes dès les premiers jours de l’an prochain. Objectif: continuer de surfer sur la vague qui l’a porté à l’Elysée

Emmanuel Macron ne croit pas au temps long en politique, mais aux guerres éclairs. C’est donc au pas de charge, version sprint, que le président français veut commencer 2018, satisfait de voir sa cote de popularité remonter autour de 54% en fin d’année, selon l’institut Odoxa. Ses vœux du 31 décembre donneront le top départ. «Sa priorité depuis son élection était de «faire président» le plus possible, pour tourner la page de l’ère Hollande, juge une ex-conseillère de sa campagne victorieuse. Son objectif en 2018 sera de démontrer que la France change vraiment.»

La vitesse d’exécution comme atout

De retour à l’Elysée après quelques jours de vacances pyrénéennes pour Noël avec son épouse Brigitte, Emmanuel Macron réunira le 3 janvier le premier Conseil des ministres de l’année, puis il rencontrera les journalistes pour la cérémonie des vœux à la presse que son prédécesseur – après avoir renoncé le 1er décembre à se représenter pour un second mandat – s’était bien gardé de convoquer l’an passé.