Migrations

Quand l’Europe se barricade, le Canada organise un pont aérien pour les Syriens

Le Canada vient d’accueillir son 25 000e réfugié syrien, concrétisant une promesse de campagne du nouveau premier ministre Justin Trudeau. Outre-Atlantique, cet effort va de soi, mais le «modèle canadien» est difficilement transposable

Le contraste est saisissant. Alors qu’en Europe les frontières se ferment l’une après l’autre, le nouveau premier ministre canadien Justin Trudeau accueille les réfugiés syriens à leur descente d’avion en leur souhaitant «bienvenue à la maison». Le Canada vient de recevoir cette semaine son 25 000e réfugié syrien depuis le retour au pouvoir des libéraux en novembre dernier. Un véritable pont aérien, 98 vols depuis le 10 décembre, a été mis en place. L’opération a fait du Canada le pays le plus généreux en matière de réinstallation au monde, juste après l’Allemagne.

Lire aussi: Les réfugiés, un défi d’image pour le «nouveau» Canada de Justin Trudeau