L'information figure dans l'annonce parue mercredi dans plusieurs journaux suisses relativement aux détails de l'offre publique d'achat (OPA) connue depuis la mi-septembre. Elle fait notamment référence aux différents programmes d'intéressement initié par Ciba à l'intention de ses dirigeants et collaborateurs.

Actions débloquées

On y apprend qu'il a été décidé de débloquer toutes les actions couvertes par ces plans d'intéressement, conformément aux conditions fixées préalablement. Faute d'instructions contraires de la part des bénéficiaires, Ciba présentera donc en leur nom ces titres nominatifs à l'offre durant le délai supplémentaire.

Le groupe bâlois s'engage toutefois à supporter un montant maximal théorique limité au remboursement des impôts supplémentaires sur le revenu qui incombent aux bénéficiaires des plans en Suisse suite au déblocage des actions. Ce montant est estimé à près de 434 000 francs, selon l'annonce.

Jusqu'au 28 octobre

BASF accordera par ailleurs un bonus de fidélité à un cercle maximal de 50 collaborateurs-clés de Ciba et de ses filiales, la liste étant encore à déterminer. Ce point dépend toujours de l'aboutissement de l'OPA et, ensuite, de la non résiliation par l'employé cité de son contrat de travail dans un horizon à douze mois.

Au-delà des plans d'intéressement, BASF a fixé dans son prospectus le délai durant lequel les actionnaires de Ciba pourront apporter leurs titres dans le cadre de l'OPA annoncée le 15 septembre. Il court ainsi du 1er au 28 octobre.

Concrétisation début 2009

BASF offre 50 francs au comptant par action, a rappelé le numéro un mondial du secteur. Le délai est susceptible d'être prolongé une ou plusieurs fois. L'OPA sera considérera comme aboutie si au moins les deux tiers des 69 millions d'actions sont livrées.

Le géant allemand, 92 milliards de chiffre d'affaires annuel, prévoit pour cela de débourser 3,8 milliards de francs, ce qui valorise Ciba à 6,1 milliards au total. L'acquisition devrait rejaillir sur ses bénéfices dès la deuxième année, avec une concrétisation attendue au cours du premier trimestre 2009.