Parmi les habitant·e·s du canton de Genève, un quart subit aujourd’hui plus que jamais des nuisances sonores qui dépassent les normes fédérales, et ce malgré un large recours au revêtement phonoabsorbant sur le réseau routier cantonal. Le canton détient ainsi le triste record du plus mauvais élève de Suisse en matière de bruit routier. Bonne nouvelle, il semble s’être enfin résolu à agir et à appliquer les normes de l’Ordonnance fédérale sur la protection contre le bruit. Les centaines de dérogations et procédures en la matière ont été gelées. Maintenant, il est grand temps de passer à la vitesse… inférieure!