La publication de l’acte d’accusation par le Tribunal spécial pour le Kosovo à l’encontre du président Hashim Thaçi, et d’autres responsables politiques albanais, en a surpris plus d’un. Cette parution est intervenue alors que le président Thaçi se trouvait en route pour Washington afin de participer à des discussions avec la délégation serbe en vue d’une solution politique entre le Kosovo et la Serbie.

Lire aussi: Avec l’inculpation de Hashim Thaçi, un «accord final» sur le Kosovo est compromis