Opinion

Avec son affiche électorale, l’UDC fait fausse route

OPINION. L’UDC fait tout son possible pour mettre la question européenne au centre de la campagne électorale. Il n’est pas certain que cette stratégie soit gagnante, écrivent Adrien Petitpas et Pascal Sciarini, du Département de science politique et relations internationales de l’Université de Genève

Une belle pomme rouge (la Suisse) attaquée par des vers (les autres partis politiques et l’Union européenne): avec son affiche électorale, l’UDC a déclenché la polémique et s’est fait une belle publicité à moindres frais. Pas sûr pourtant que ce bref emballement médiatique lui soit, au final, très profitable. Même si on laisse de côté les dégâts collatéraux – cette affiche est spécialement vexante pour le PLR, avec lequel l’UDC s’est apparentée dans plusieurs cantons, et elle a suscité des réactions indignées au sein même du parti agrarien –, on peut plus fondamentalement douter qu’elle permette à l’UDC d’atteindre son but: mettre l’accord-cadre et les relations avec l’Union européenne au centre de la campagne électorale.$

Lire aussi: La dernière affiche électorale de l'UDC fait polémique