Du 28 au 30 novembre 2021 s’est tenu à Dakar le huitième Forum sur la coopération sino-africaine. Depuis deux décennies, ces sommets rythment les relations entre la Chine et l’Afrique subsaharienne. Le rituel est désormais bien établi: représentants chinois et africains y soulignent la qualité et l’importance de leurs échanges «gagnant-gagnant» et, après quelques jours de «débats», le président chinois annonce les nouveaux axes de coopération et les sommes – souvent astronomiques – qui seront investies en Afrique par la Chine. Le sommet de Dakar, repoussé à plusieurs reprises à cause du Covid-19, n’a pas failli à la règle. Ce ne sont ainsi pas moins de 40 milliards de dollars d’investissements qui ont été promis – une somme certes en recul par rapport aux 60 milliards annoncés à Pékin en 2018, mais tout de même significative.