La danse est un art qui touche au divin, mais aussi un sport exigeant demandant une rigueur extrême. Des virevoltants Chaussons rouges au plus sombre Black Swan, le cinéma s’est souvent penché sur cet univers connu pour être physiquement et psychologiquement éprouvant. Ce qu’il convient dorénavant d’appeler l’affaire BBL, et qui touche aussi bien l’Ecole-Atelier Rudra Béjart que désormais l’institution dirigée par Gil Roman, héritier de Maurice Béjart aujourd’hui en bien mauvaise posture, jette une lumière froide sur des pratiques autocratiques qui, pour certains observateurs, ne sont malheureusement pas une réelle surprise.