Un petit pas pour les femmes, un grand pas pour l’humanité. Pour la première fois de ma vie de lectrice, je suis tombée sur un article qui, à l’orée de l’été, n’intime pas aux femmes de combattre leur cellulite à coups de crème à la caféine, de drainages lymphatiques et de liposuccions, mais les invite au contraire à accepter leurs (jolis) capitons. Cette joie est d’autant plus grande que cet article est sorti dans Coopération, l’hebdomadaire gratuit tiré à 612 000 exemplaires. Une révolution!