Il y a longtemps, dans une galaxie pas si lointaine qui s’étendait de l’Europe à l’Amérique du Nord, les artistes vendaient des disques, beaucoup de disques. Puis est arrivé internet, cette invention se promettant de connecter le monde et permettant par exemple aux musiciens et musiciennes de diffuser instantanément leurs compositions; souvenons-nous de MySpace et de cette impression excitante d’avoir soudainement un jukebox dans son ordinateur.