Opinion

Appel aux ultra-riches

OPINION. La Suisse rassemble 33 milliardaires sur son territoire. Le candidat socialiste genevois au Conseil national Thomas Wenger appelle ces ultra-riches à davantage participer à la solidarité nationale

Il y a quelques jours, l’Administration fédérale des contributions nous apprenait qu’à fin 2015, la fortune totale des ménages en Suisse se montait à 1792 milliards de francs, soit 215 166 francs par habitant. En parallèle, l’inégalité de la répartition de ces richesses s’est creusée et c’est dans le canton de Genève que cette inégalité est la plus marquée (0,92 sur 1, selon le coefficient d’inégalité de Gini des fortunes dans les divers cantons).

En même temps, le pour-cent le plus riche de la population a vu sa fortune nette augmenter de près de 43% entre 2003 et 2015. Les ultra-riches trouvent en Suisse et à Genève des terres d’accueil privilégiées. Selon le magazine Forbes, notre pays rassemble 33 milliardaires en 2019 pour une fortune cumulée de 107 milliards. En outre, selon une étude de Credit Suisse, la Confédération compte par ailleurs 980 personnes disposant d’une fortune supérieure à 100 millions de dollars. Enfin, selon le magazine Bilan, en 2018, les 300 familles les plus riches résidant en Suisse représentaient une fortune cumulée de 675 milliards.