Ce mardi 15 juin, l’Union européenne a emprunté 20 milliards d’euros sur les marchés financiers pour financer son plan de relance Next Generation EU. Une opération d’une ampleur inédite pour Bruxelles, qui entérine le déploiement des plans de relance nationaux. Et dès le lendemain, l’Espagne et le Portugal sont devenus les premiers pays à recevoir le feu vert de Bruxelles pour leurs plans de relance, validés par la présidente von der Leyen, annoncent les agences.

Ceux-ci sont financés par un emprunt commun inédit destiné à surmonter les conséquences économiques de la pandémie. L’Espagne sera le deuxième bénéficiaire après l’Italie du méga-plan de relance européen de 750 milliards d’euros (817 milliards de francs), âprement négocié par les 27 jusqu’à son adoption en juillet 2020.