M. Ignazio Cassis, vice-président du Conseil fédéral, a donc rencontré M. Maros Sefcovic, vice-président de la Commission européenne. M. Cassis s’était déjà rendu à Bruxelles le 21 juillet dernier. Il tenait à présenter la nouvelle politique européenne du Conseil fédéral aux diplomates en poste à la mission suisse et avait rendu des visites de courtoisie à des commissaires européens. Cette fois, il est entré dans le vif du sujet. Les parlementaires qui ont fait le déplacement à Bruxelles la semaine dernière ont constaté un certain durcissement de l’UE vis-à-vis de la Suisse, dû autant à la rupture abrupte des pourparlers sur l’accord institutionnel après sept ans de discussion qu’au procédé cavalier utilisé pour l’annoncer.