EFAS, le projet de loi pour le financement uniforme des prestations ambulatoires et hospitalières de l’assurance obligatoire des soins (AOS), est bloqué depuis des années au Conseil des Etats. Et cela, bien que le Conseil fédéral y soit en principe favorable et que le Conseil national ait déjà adopté le projet correspondant il y a près de trois ans déjà.