En ces jours de commémoration, beaucoup a été dit et écrit sur les attentats du 11 septembre 2001, la «guerre contre le terrorisme» qui a suivi et leurs conséquences. Il faut aussi se pencher sur certains effets plus sombres et plus pernicieux à long terme. Ainsi, la torture s’est banalisée au cours de ces vingt dernières années, alors même qu’elle est interdite de façon absolue et en tout temps pour tous les Etats.