Trois mots auront suffi pour convaincre une majorité de Britanniques et confirmer le vote en faveur du Brexit de juin 2016. «Get Brexit Done.» Bien que dépourvu de réelles convictions politiques, maniant la vérité à sa guise, Boris Johnson maîtrise au moins l’art de la communication.