Animaux

Le bébé iguane de la BBC qui émeut les internautes

La vidéo d’un très jeune iguane attaqué par une armée de serpents rencontre un immense succès sur YouTube. Le bébé s’en tire indemne

C’est l’histoire d’un combat entre une armée de serpents et un très jeune iguane qui parvient à s’échapper in extremis. Une victoire à la David contre Goliath qui enflamme la Toile depuis une semaine. Filmée en plan rapproché sur une île isolée, la vidéo «Iguana vs Snakes» compte plus de 5 millions de vues sur YouTube et quelque 5000 commentaires. Capturer le règne animal en mouvement: voilà tout l’enjeu de la série «Planet Earth II», produite par l’unité d’histoire naturelle de la BBC. Et les internautes, captivés par un mélange de peur et d’excitation, se croient au cinéma. Herpétophobes s’abstenir. 

Course-poursuite

Tapie sous des rochers, une armada de serpents en embuscade. Un, deux, puis trois: la caméra dévoile une dizaine de reptiles aux aguets. Au centre, un iguane tout juste né se tient immobile, les pupilles dilatées. La voix du célèbre commentateur animalier David Attenborough prévient alors: «Les yeux des serpents ne sont pas bons, mais ils peuvent repérer les mouvements. Si le jeune animal garde son calme, il peut échapper à la détection.» L’un des assaillants lance l’offensive. Il se rapproche, glisse lentement sur la plage de gravier. Sa peau lisse se confond avec le gris-beige des cailloux. A l’affût dans son dos, il guette sa respiration puis se jette sur lui. Une course-poursuite s’engage.

Le jeune iguane s’élance d’un pas malhabile et désordonné, une nuée de longs corps gris à ses trousses. Comme dans un film d’action, la musique s’accélère. Les serpents surgissent de tous les recoins, se ruent sur l’iguane en proie à la panique puis finissent par l’attraper. Instantanément, le jeune se retrouve enserré dans cette nuée d’écailles. A cet instant, toute semble joué pour lui. Alors que la tension est à son comble, l’iguane parvient à s’extirper de la constriction en profitant d’une faille latérale. L’animal reprend sa fuite en avant. Il entraîne ses agresseurs sur un terrain hostile, escalade un rocher après l’autre avant d’être enfin hors de danger. «L’animal s’en sort de manière quasiment miraculeuse», conclut David Attenborough.

Plans rapprochés

Les changements de scènes rapides et la qualité des gros plans sur la peau écaillée des animaux donnent aux internautes le sentiment de vivre la scène en simultané. «C’est tout simplement la meilleure vidéo de documentaire animalier que j’ai jamais vue», commente Raymond Jiang sur YouTube. A tel point que certains se demandent si la séquence s’apparente à un film d’action ou à un documentaire. Le choix des espèces n’est sans doute pas pour rien dans le succès viral de la vidéo. Anxiogènes, mortels, les serpents ont quelque chose de mystérieux. Porteur lui aussi d’un potentiel danger, l’iguane bascule ici du côté de l’innocence vu son jeune âge. «Cela m’a presque donné une attaque cardiaque #intense», tweete @chicelle. «J’ai crié devant mon écran comme un supporter au Superbowl», s’amuse PaperVisions. On imagine les blagues pour faire sursauter les copains.

Un iguane en politique?

Dans cette lutte avortée, les attaquants n’ont pas dit leur dernier mot. «La mission a échoué… Nous l’aurons la prochaine fois», commente Shucayb Abdellahi qui supporte l’armée reptilienne. «529 serpents n’aiment pas cette vidéo», plaisante encore un internaute. Mais la jeune proie a aussi ses fans. «Le prix du meilleur second rôle va à l’iguane!» défend Jenisly Jensen. Certains le destinent même à un grand avenir. «Iguana 2020. Make this planet great again», clame NovusIgnis. Bientôt un reptile en politique? On est loin des montages photos de chats et autres boules de poils délicates, immortalisées dans mille et une positions. Le changement, c’est maintenant!

La bande-annonce de la série Planet Earth II

Publicité