Deux crises majeures secouent actuellement l’Europe de l’Est, accroissant la pression aux frontières de l’OTAN et de l’Union européenne. L’une a été déclenchée par le «dernier dictateur d’Europe», M. Alexandre Loukachenko, dont la réélection frauduleuse à la présidence de la Biélorussie l’an dernier n’a pas été reconnue par les Occidentaux. L’autre, plus grave, est un nouvel épisode de la guerre qui se déroule en Ukraine depuis 2014, et qui alimente une menace permanente aux frontières de l’Europe.