L’industrie de la biotechnologie – source de nouvelles approches thérapeutiques, mais avec de faibles valorisations boursières – traverse une phase de développement paradoxale. Ce phénomène la ramène sous le radar des entreprises pharmaceutiques qui cherchent à faire des acquisitions.