Au moment où le Parlement européen vient de voter en faveur de l’instauration d’un passeport sanitaire pour ouvrir la voie à l’adoption d’un outil destiné à favoriser les voyages, explique notamment Die Welt, surgit une de ces petites bisbilles typiquement helvétiques, frappée du sceau de la méfiance de l’Etat central: la Fédération des médecins suisses (FMH) et la faîtière des pharmaciens, PharmaSuisse, veulent lancer leur propre certificat covid pour les personnes vaccinées, guéries ou testées négatives, a-t-on pu lire ce dimanche 2 mai dans la NZZ am Sonntag.

Lire aussi: Notre suivi quotidien de la pandémie