Pour la deuxième étape de sa première tournée à l’étranger depuis son arrivée au pouvoir à la fin du mois de juillet, le premier ministre britannique, le bouillant Boris Johnson, est reçu ce jeudi à déjeuner à l’Elysée. L’accueil risque d’y être moins conciliant que celui que lui a réservé, mercredi à Berlin, Angela Merkel. Quoique l’image ci-dessus ne dise pas vraiment explicitement que le backstop irlandais sera biffé de l’accord de sortie de l’UE.


Lire aussi: La chancelière allemande juge possible un accord sur le Brexit dans les 30 jours