Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Braise-moi
© 123 rf

Sur le gril

Braise-moi

Le gril est une chose grave et dangereuse. Une affaire d’homme? Mais qui astique le grill refroidi? Tous les lundis de l’été, notre chroniqueur sonde les arcanes du barbecue

Le désir est à l’image du feu. Il s’entretient, se nourrit, couve, parfois s’éteint… Chez Georges et Suzette, c’est toujours lui qui officie au gril. Debout, les mains sur les hanches, il semble prêt à intervenir à chaque instant. Car le gril est une chose grave et dangereuse. En un mot, c’est une affaire virile et Georges tourne ses steaks avec le sentiment du devoir accompli. Mieux: avec la satisfaction d’être nécessaire à la bonne marche du monde.

Mais, ne nous y trompons pas, tout repose en réalité sur les épaules de Suzette: les courses, les préparatifs, la décoration de la table, les salades… Surtout, c’est elle qui assurera le nettoyage. Pourtant, elle lui fait croire que sans lui, elle serait perdue. Qui plus est affamée. Et si Georges se donne en spectacle avec sa pince, ses gants et son pic thermomètre, rayonnant à la vue de tous, elle lui cède les honneurs et accepte de rester confinée dans la cuisine.

Au gril, Georges se montre pressé. Il saisit jusqu’à la brûlure, manque de patience et souvent carbonise… Pourquoi ne pas préférer la broche, se demande Suzette par-devers elle? La croûte d’un rôti se caramélise patiemment, savoureusement, pendant des heures. De plus, il peut se resservir froid le lendemain. Nouveau régal. Alors, comment lui faire comprendre, sans le vexer?

Si Suzette accepte de laisser le beau rôle à Georges, c’est dans l’espoir qu’il se sentira suffisamment valorisé et sûr de lui pour, enfin, d’un geste chevaleresque et mâle, la culbuter sur le transat. Mais Georges, après le repas bien arrosé, s’endort comme un bébé repu dans le hamac. Suzette verse de l’eau sur les braises. Méditant sur les vertus de la cuisson lente, elle astique le grill refroidi et le remise sous sa housse protectrice, jusqu’au dimanche suivant.


Chroniques précédentes

Mythologie du barbecue
Des steaks au barbecue, oui 
mais des véganes
Totem et saucisses

Publicité
Publicité

La dernière vidéo opinions

Cannabis: adieu fumée, bonjour vapeur

Fumer, c’est aussi dangereux que has been. Pour profiter du goût et des effets du CBD sans se ruiner la santé, mieux vaut passer aux vaporisateurs de cannabis, élégante solution high-tech qui séduit de plus en plus de Suisses. Nous les avons testés

Cannabis: adieu fumée, bonjour vapeur

n/a
© Gabioud Simon (gam)