Incidences

Brexit: au paroxysme de la confusion

OPINION. Pour la Suisse, la leçon qui se dégage des discussions sur le Brexit est que, s’il est possible de parler à la Commission, il est impossible d’obtenir des concessions significatives de sa part sur un texte agréé, écrit notre chroniqueur François Nordmann

Le drame du Brexit semble proche de son épilogue. La Chambre des communes devrait voter ce mardi sur la proposition d’accord avec l’UE que la première ministre, Theresa May, lui soumettra une nouvelle fois. Le texte est semblable à celui que la Chambre avait rejeté le 15 janvier dernier par une majorité historique de 230 voix. Le plus probable est que le parlement reproduira ce score peu ou prou, et qu’il le refusera donc. Au dernier moment, il n’est pas impossible que la première ministre ne fasse ajourner le scrutin.

Lire aussi: Avec le Brexit, l’angoisse des Européens au Royaume-Uni