Présenté comme la première véritable comédie romantique homosexuelle hollywoodienne, soutenu par un impressionnant dispositif de promotion, bien accueilli par la critique depuis sa présentation au festival du film de Toronto, le film Bros n’a pourtant pas réussi à attirer les foules dans les salles américaines. Le week-end de sa sortie – sur 3350 écrans –, il n’a récolté que 4,8 millions de dollars aux Etats-Unis et au Canada, soit environ 40% de moins que ne le prévoyaient les analystes, n’arrivant qu’en quatrième position du box-office, loin derrière le modeste film d’horreur Smile et ses 22 millions de recettes.