Zappropos

Ça déménage sur les écrans de télé

Notre sélection des programmes TV les plus alléchants pour la semaine du lundi 2 au dimanche 8 mai 2016

Globe-trottons ferme! Le très déjanté Jérôme Gluzicki sait comment s’y prendre, qui visite une ville en une seule et Folle Journée, choisissant soigneusement le moment idéal, où des événements de toutes sortes transforment les rues. On le suit donc à Montréal un 1er juillet, date à laquelle la majorité des locataires québécois déménagent. Tohu-bohu sur les trottoirs! (Voyage, mercredi 4, 20h40). Plus classique, Florence – «Wall Street du Quattrocento», nous dira-t-on – la cité des Médicis, ces patriciens banquiers, Laurent en tête, dont Stéphane Bern nous rappellera tous les Secrets d’histoire et secrets tout court (France 2, mardi 3, 20h55). Et l’on achèvera l’évasion spatio-temporelle en fonçant à Gagarine, entre Moscou et Smolensk, ville dédiée à la mémoire du pionnier Youri, baladin de cet espace tant convoité que l’URSS conquit en 1961 (RTS Un, dimanche 8, 9h50).

De l’Histoire toujours, avec un documentaire consacré à la manière dont Goebbels utilisa les sportifs du IIIe Reich: comme instruments de propagande (France 3, lundi 2, 20h55). Ces Champions d’Hitler, on les escortera habilement d’un autre film, qui raconte la réparation des dégâts commis en France: par des prisonniers allemands entre 1944 et 1948, honnis des populations et dans des situations peu reluisantes (RTS Deux, dimanche 8, 20h45).

Prêchons sans vergogne pour notre paroisse, enfin: dans l’immédiat après-guerre, toute une génération de pionniers de l’information part à la découverte de la planète, en Corée, en Indochine, en Algérie… La presse écrite vit alors son âge d’or, avec des aventuriers sans peur, calepin dans la poche et appareil-photo en bandoulière (Toute l’Histoire, lundi 2, 20h45). C’est l’époque où De Gaulle dote la France d’un grand journal en contribuant à fonder Le Monde. Il en confie les rênes à Hubert Beuve-Méry. Mais de 1945 à 1969, le journaliste «Sirius» et le Général vont s’affronter sans cesse. Dans la toujours excellente série Duels (France 5, jeudi 5, 22h20).

Publicité