C'est Libération qui a obtenu le scoop que toute la France attendait avec une nerveuse impatience: Cécile Duflot se lance dans la course à la présidentielle en France: elle le dit dans une lettre adressée à ses amies et ses amis, qu'elle a immédiatement publiée sur sa page Facebook après l'annonce du quotidien national «Au travers de la primaire de l’écologie, j’ai décidé de concourir à l’élection présidentielle de 2017. Parce que l’écologie est une cause trop importante pour que sa défense soit absente des enjeux d’une élection qui peut fixer le cap de notre pays pour les années à venir, Je n’ai jamais fait mystère que je me préparais à cette échéance.».

Du coup, c'est la consternation et l'éclat de rire sur les réseaux sociaux.

Ainsi @VELLAChristian1 tonitrue: «Tout le monde est rassuré... Cécile Duflot a annoncé sa candidature à la présidentielle. Se retenir pour ne pas mourir de rire...»

«Rendez service à l'écologie cachez vous!», hurle Arnaud11800, tandis que @nagashiva analyse avec lucidité: «Gageons que sa famille votera pour elle»

Un citoyen - c'est ainsi qu'il se définit - lui lance: «@CecileDuflot  Votre fixette sur Valls traduit votre déficit de maturité et d'envergure et celle d'une gamine»

Quant à @alciatorLA, il dit tout haut ce que pense tout bas sans doute de nombreux internautes: «Cécile Duflot est la première candidate socialiste à la primaire écologiste. On attend maintenant les candidats écologistes.»

Et @Landdry prédit: «La candidature Duflot n'enthousiasme personne, même au sein de EELV. Son score sera sûrement inférieur à celui d'Eva Joly»

Bref: il faut battre longtemps la campagne pour trouver enfin un ou deux tweets réconfortants pour la néo-candidate. Comme celui de @DocMarmottine qui écrit: «j'avoue que c'est la seule personne de la classe politique qui me donne encore un peu envie de voter.»

Pour le reste, beaucoup d'internautes reprennent en boucle le titre qui mange le moins de pain: «L'espace est mince. Mais il existe».

Et @ArthurCourthy ferme la marche avec sa vision d'hélicoptère...

Les Opinions publiées par Le Temps sont issues de personnalités qui s’expriment en leur nom propre. Elles ne représentent nullement la position du Temps.