Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Un Parlement des jeunes, en Suisse. (KEYSTONE/Juerg Mueller)
© JUERG MUELLER, Keystone

Y croire

«Dans tes chambres!» Les parlements de jeunes sont inutiles!

Tous les mardis de l’été, notre chroniqueur évoque des expériences humanitaires sur le terrain

Il existe, en Suisse, de nombreux parlements de jeunes qui ont le mérite d’amuser quelques centaines d’ados carriéristes, de cooliser les vieux politiciens qui s’y rendent et de ressasser une gigantesque ânerie: «les jeunes Suisses influencent ainsi l’avenir de leur pays.» Une formule tout à fait mignonne qui laisse penser que l’ado de 19 ans qui allait là-bas dans l’espoir de changer le Monde est désormais coresponsable des galères que sa génération devra assumer dans une poignée d’années.

Pourtant, au sein de ces assemblées motivées, quasiment aucune idée n’a jamais passé le stade du bavardage. Mais puisque demain se prépare aujourd’hui, pourquoi ne ferions-nous pas des Exécutifs de jeunes? Pourquoi, la jeunesse serait uniquement reléguée au baratin des chambres législatives? Je me souviens de Robin Reda, plus jeune maire de France, qui avait eu – à 22 ans – cette fulgurance: «Je suis le seul élu à qui on pourra encore reprocher les conséquences de sa politique dans 50 ans, j’en tire une responsabilité.»

Pour le reste, le Robin avait malheureusement les opinions d’un retraité et avait davantage été élu pour ses qualités de gendre idéal que pour ses capacités à appliquer les envies de sa génération. La plupart des pays en voie développement, le Sénégal entre autres, ont compris l’importance d’inclure la jeunesse dans des décisions stratégiques.

L’idée même que des représentants des nouvelles générations soient présents lors de négociation de paix fait son chemin. Pourquoi alors notre pays devrait-il se priver de cette richesse et préférer continuer avec des structures-alibi dans lesquelles les plus jeunes apprennent à devenir de vieux politiciens avant d’accéder au moindre pouvoir?


* Journaliste-animateur 
sur RTS-Couleur 3 
et ambassadeur 
pour Terre des hommes.


Chroniques précédentes

Publicité
Publicité

La dernière vidéo opinions

Cannabis: adieu fumée, bonjour vapeur

Fumer, c’est aussi dangereux que has been. Pour profiter du goût et des effets du CBD sans se ruiner la santé, mieux vaut passer aux vaporisateurs de cannabis, élégante solution high-tech qui séduit de plus en plus de Suisses. Nous les avons testés

Cannabis: adieu fumée, bonjour vapeur

n/a
© Gabioud Simon (gam)