Ils figurent parmi les plus défavorisés du monde – c’est un comble: «L’Ouganda a accueilli le premier convoi d’exilés afghans le 25 août et le Rwanda s’apprête à recevoir sur son sol les membres du seul internat afghan réservé aux filles», relate Courrier international, qui cite notamment BBC Africa. Deux semaines après la prise de Kaboul par les talibans et à quatre jours de la date butoir du retrait des troupes internationales, ces deux pays africains, «eux-mêmes cernés par les nouveaux fronts ouverts dans la région», ont choisi de «donner l’exemple».