Quand les hommes et femmes politiques, les économistes, les journalistes qui commentent l’actualité tiennent compte du passé, c’est généralement à l’échelle des dix ou vingt dernières années. Ils remontent par exemple à l’an 2001, date de l’entrée de la Chine dans l’OMC. Mais, pour bien comprendre le présent, il est utile de remonter plus haut et de prendre en considération l’histoire du régime depuis sa fondation en 1949, voire toute l’histoire contemporaine de la Chine, voire un passé plus ancien.